Devenir soudeur avec l'URMA (Université Régionale des Métiers et de l'Artisanat)Le métier de soudeur consiste à assembler des pièces métalliques soudées, chaudronnées ou de tuyauterie par le processus de la fusion. En maniant un chalumeau, il parvient à concevoir, grâce à différentes techniques de soudage, des objets qui peuvent être utilisés dans l'industrie.

 

 

 


Mission du métier :

 

On dit souvent que le soudeur est l'homme des finitions tout simplement parce qu'il assemble des pièces construites par d'autres.


Rôle du soudeur :


Pour accomplir ses missions, le soudeur doit :

étudier les différents documents techniques qui précisent le plan d'assemblage ainsi que la technique de soudage à employer,
anticiper les éventuelles déformations du métal afin de les atténuer,
évaluer les risques en fonction des opérations à réaliser et des équipements à utiliser,
préparer son poste de travail avant de débuter la soudure,
procéder aux réglages des machines,
se munir de son équipement de protection : gants, masque filtrant, combinaison adaptée?,
exécuter les soudures,
vérifier la qualité et la conformité des soudures.

 

Devenir Soudeur : Qualités requises

 

Contrairement aux idées reçues, le métier de soudeur exige une grande minutie. La technicité du professionnel influe sur la qualité finale d'une soudure. Il faut savoir que le soudeur engage sa propre responsabilité quant à la conformité de la soudure qu'il a réalisée. Aussi doit-il être rigoureux et consciencieux dans le travail qu'il accomplit lors de l'assemblage. Par ailleurs, le métier de soudeur nécessite une excellente condition physique. En effet, le professionnel travaille en permanence debout et doit faire preuve d'une extrême concentration. Face à l'automatisation qui se développe, le soudeur doit également être en mesure de manier des machines de plus en plus complexes à l'image de machines à souder par faisceau d'électrons, ou encore de cellules robotisées de soudage à l'arc.